"Nudité, lutte, liberté" (Femen - France)

 

FEMEN , est un groupe féministe d'origine ukrainienne fondé à Kiev en 2008 par Anna Hustol ; Oksana Chatcko et Alexandra Chevchtchenko.

Inna Chevchtenko , leadeuse de la branche française a rejoint le mouvement en août 2012 elle dit agir pour le droit des femmes ; la démocratie ; contre la corruption et la prostitution ; ainsi que l'influence des religions dans la société. FEMEN se dit adepte d'un féminisme radical nommé « sextrémisme » qui consiste à utiliser le corps féminin de façon extrême afin de se faire entendre. Mais certains spécialiste caractérisent FEMEN comme un " un groupe de fidèles radicales " , désignées ainsi à cause du manque de transparence et d'une organisation opaque qui laisse penser à une structure pyramidale au sein du groupe.

En effet Amina Sboui ayant publié sur les réseaux sociaux une photo d'elle avec l'inscription "Mon corps m'appartient" sur sa poitrine nue, suite à la polémique du à son association avec FEMEN , a du quitté le groupe et ensuite témoigner en expliquant qu'elle jugeait certaines actions du groupe inutiles , de plus elle parle d'un groupe avec une certaine dictature du à un choix séléctifs de leurs membres : "Je critique surtout l'inconscience politique des Femen parce qu'elles n'en ont pas , et la dictature qui se passe à l'intérieur du groupe [... ] Les Femen mettent des lignes, on doit avoir un certain âge, une certaine taille, un style d'habillement et tu dois te taire. Tu ne dois pas négocier." témoigne t'elle.

 

Désignée comme des " activites prêtes à tout " , elles se sont fait entendre par le biais de manifestations seins nus , avec des slogans provocateurs tels que " la justice nous baise " ; "  va , déshabille toi-toi et gagne " ; ou encore " Poutine va en enfer ! Démocratie , démocratie ! " servant à contester la venue de Vladimir Poutine au Parlement Européen .

De plus , elles caractérisent leur mouvement comme athé et anti religieux , afin d'expliquer des actions , tels que la prise de la cathédral Notre-Dame de Paris seins nus et couvertes de slogants hostiles au pape , mais aussi pour avoir brûlé le drapeau de l'islam devant la grande mosquée de Paris. Ces actions ayant été contestées , leurs ont valus de nombreuses critiques de la part du gouvernement français

Gassy

Sources textes : site officiel des Femen, Wikipédia, Le Figaro, France Info

Sources images : WikipédiaLe Figaro