L'atelier Sciences po au Centre Pompidou

 

Pour la troisième année consécutive, les élèves du lycée suivant l’Atelier Sciences Po ont participé au Programme d’excellence proposé par le Centre Georges Pompidou. Ce parcours culturel s’est composé de cinq sorties dans l’objectif de sensibiliser les élèves à la création artistique contemporaine et de leur faire découvrir la diversité des parcours professionnels au sein d’une structure toujours atypique dans le milieu culturel français. Visites et rencontres diverses ont donc été au programme.

Visite de la Bibliothèque Publique d’Information (BPI) : un espace de travail hors-norme 

Le projet a débuté le 17 octobre par la visite de la Bibliothèque Publique d’Information (BPI) : un des conservateurs a présenté les différents espaces documentaires, plus particulièrement l’espace autoformation et la bibliothèque musicale.

 

 

Les collections permanentes du Centre Pompidou

Le projet a aussi donné lieu à des visites thématiques de l’exposition permanente ; la première était sur la signification de l’œuvre d’art, le 17 octobre.

 

Renan Le Grand, conférencier, a mis en avant l’importance du contexte de création en s’appuyant sur des œuvres aux multiples interprétations, comme La femme nue couchée de Pablo Picasso,  La femme debout de Giacometti, Les Trônes armés de Gonçalo Mabunda et Outgrowthde Thomas Hirschhorn. Ces deux dernières œuvres ont fait l’objet d’un éclairage complémentaire lors d’une deuxième visite guidée le 15 avril.

 

 

Christine Farenc, une metteure en scène, comédienne, professeure de théâtre a tissé des liens entre ces œuvres et celle d’Erik Boulatov, Printemps dans une maison de repos des travailleurs, et des œuvres littéraires. Cette mise en abyme de textes et d’œuvres contemporaines a permis aux élèves de repréciser le contexte de création, de lire et d’interpréter des extraits d’œuvres telles que Le roi Christophe d’Aimé Césaire, Ciels de Wajdi Mouawad et Oncle Vania de Tchekhov.

Les expositions temporaires : Duchamp et Le Corbusier

La première exposition temporaire visitée cette année était celle consacrée à la peinture de Duchamp.

Elle a été suivie de la rencontre avec François Olislaeger, auteur de la bande dessinée Marcel Duchamp : un petit jeu entre moi et je, co-éditée par Actes Sud et le Centre Pompidou. L’occasion pour nos élèves d’interroger l’auteur sur ses choix (mise en page, éléments de la biographie de l’artiste mis en avant…), sur sa manière de travailler et sur son parcours professionnel.

La dernière visite du projet était consacrée à l’architecte et designer suisse Charles-Édouard Jeanneret-Gris, dit Le Corbusier.

Après avoir expliqué ses inspirations et la richesse de son œuvre picturale pourtant méconnue, la conférencière a montré les fondements de l’architecture de Le Corbusier : lespilotis, le toit-terrasse, leplan libre, la fenêtre-bandeau et la façade libre qui dès les années 20, sont la preuve de la modernité de ses créations architecturales.

Rencontre avec Pina Bausch

Les élèves ont pu assister à la projection du documentaire Les rêves dansants : sur les pas de Pina Bausch et participer à un débat par la suite. L’objectif de cet après-midi était d’initier les élèves à la danse contemporaine et les sensibiliser au principe de « re-création » puisque l’objet de ce film est la reprise d’un ballet créé dans les années 70 avec des adolescents non-danseurs.